Kit de la courroie de distribution de ma Renault

Vous avez une Renault disposant d’une courroie de distribution ? Vous souhaitez remplacer le kit courroie de distribution ? Cet article est fait pour vous, nous répondons aux principales questions : qu’est-ce que c’est ? Pourquoi faut-il le changer ?

Kit courroie  : rôle et composition

Le kit courroie désigne un ensemble de pièces devant être changées en même temps : la courroie de distribution, les galets tendeurs et enrouleurs et, sur quelques Renault, la pompe de refroidissement.

Courroie de distribution

Alors que les premières Renault étaient équipées d’une chaine de distribution, la marque au losange a peu à peu délaissé ce système pour la courroie. Il s’agit d’une bande crantée noire fabriquée à partir de plusieurs matériaux : caoutchouc, fibres de verre et kevlarLorsque le moteur démarre, il entraine la courroie pour que celle-ci synchronise l’ensemble des pièces nécessaires : pistons, soupapes d’admission et d’échappement, vilebrequin, arbre à cames…Ainsi, les différentes étapes que décrit le moteur peuvent se faire en toute sécurité.

Enfin, la plupart des Renault disposent également d’une seconde courroie. Celle-ci est appelée courroie accessoire ou d’alternateur et remplit un autre rôle. Il est donc essentiel de ne pas les confondre.

La courroie « accessoire » est plus petite. Sa fonction est d’entrainer le mouvement d’autres pièces telles que l’alternateur, le compresseur de climatisation ou encore la pompe de direction assistée.

Les galets tendeurs et enrouleurs

Ce fameux kit comprend également des galets tendeurs et enrouleurs. Il s’agit de pièces en métal, dont leur rôle est d’orienter et adapter la tension de la courroie de distribution lorsque le moteur en marche.

Ces pièces jouent un rôle important, et ce pour deux raisons :– une surtension au niveau de la courroie favorise son usure et peut provoquer la rupture de la courroie. – a contrario, une courroie en sous-tension peut entrainer la désynchronisation des pièces qui entrent dans le fonctionnement du système de distribution.

Sur le marché, il est possible de trouver deux sortes de galets :– la plupart des kits comprennent des galets manuels, plus économiques.

– il existe aussi des galets automatiques. Ces derniers sont plus chers, mais en contrepartie permettent un ajustement régulier et automatisé de la courroie grâce à la présence d’un vérin ou d’un ressort.

La pompe de refroidissement

Enfin, sur certaines Renault telles que la Clio III, la Megane ou la Kangoo, la courroie de distribution entraine également la pompe de refroidissement. Il sera donc essentiel de s’assurer que le kit courroie de distribution dispose de cet élément.

La pompe de refroidissement ou « pompe à eau » comprend une hélice reliée à une poulie. Son rôle est d’actionner la circulation du liquide de refroidissement dans les différentes pièces du moteur.

En effet, la combustion de carburant et le fonctionnement du moteur génèrent une chaleur importante pouvant abimer plusieurs pièces métalliques.

Quand doit-on remplacer le kit courroie ?

Pourquoi ?

Les éléments composant le kit courroie de distribution ont une durée de vie limitée. Ils ont été conçus pour s’user et être régulièrement remplacés.

Si le conducteur ne change pas les pièces du kit courroie, il s’expose à de nombreux dégâts dont la casse du moteur. Il est donc important de prendre soin de ces pièces et tout particulièrement de la courroie.

Conseils généraux

Le premier réflexe pour savoir quand renouveler le kit courroie de sa Renault consiste à regarder le manuel d’entretien de son véhicule. Celui-ci contient plusieurs informations concernant notamment la périodicité de changement de plusieurs composants comme la batterie, les bougies ou encore le kit courroie.

En moyenne, la courroie doit être remplacée tous les 60 000 à 160 000 km ou tous les 5 à 10 ans. Cette fourchette est ample dans la mesure où les délais varient en fonction de nombreux critères : type de moteur (essence, diesel, GPL), puissance ou type de boite de vitesse.

À titre d’exemple, sur une Renault Captur 1.5 dCi 90cv, le changement doit intervenir tous les 90 000 km ou tous les 6 ans.

Sur une Renault Kangoo Express 1.6 16V LPG 98cv, le constructeur recommande un remplacement tous les 120 000 km ou tous les 6 ans.

Néanmoins, il existe de nombreux facteurs non pris en compte par Renault et qui contribuent à une accélération de l’usure du kit courroie telle qu’une conduite sportive et de nombreux démarrages. L’utilisation d’une voiture dans des pays humides ou chauds a un impact sur la durée de vie de la courroie.

C’est pourquoi il est conseillé d’inspecter régulièrement l’état de la courroie, des galets tendeurs et de la pompe à eau.

Signes d’usure

Le remplacement des pièces doit être effectué notamment lorsque le conducteur constate les signes d’usure suivants :– une courroie de distribution ayant des fissures, des trous ou un effilochage.

– un dysfonctionnement de la pompe à eau.

– en cas de fuite d’huile moteur ou du liquide de refroidissement. En effet, l’humidité provoquée par ces liquides oxyde les pièces métalliques du moteur et change le comportement de la courroie.

– Présence de rouille et d’effritement sur les galets tendeurs ou enrouleurs.

Remplacer le kit courroie  ?

Le remplacement du kit courroie nécessite de disposer de connaissances en mécanique. En effet, toute mauvaise manipulation peut entrainer la casse du moteur ou de ses composants.

La plupart du temps, il faut faire appel à des professionnels (mécanicien, garage Renault ou à des enseignes de dépannage rapide comme Norauto ou Speedy) pour réaliser l’entretien.

Le prix du renouvellement d’un kit courroie dépend de nombreux critères dont le modèle du véhicule, la valeur des pièces, le temps nécessaire pour achever l’intervention et le coût de la main d’œuvre.

Le conducteur devra prévoir des réparations à hauteur de 400 € à 1 000 €. Il pourra faire le tour de plusieurs prestataires pour avoir le meilleur prix.