Quel est le mieux distribution à courroie ou par chaîne ?

Lorsqu’on s’apprête à acheter une nouvelle voiture, des critères de sélection viennent tout naturellement à l’esprit des conducteurs : la motorisation, la consommation de carburant aux 100 km, les équipements, la classe environnementale, la couleur…

Si certains critères peuvent être accessoires, d’autres méritent une attention particulière et c’est notamment le cas du système de distribution du véhicule. Pour comprendre à quoi correspond la distribution d’une voiture, il faut s’intéresser au fonctionnement du moteur.

De plus, Il est compliqué de se prononcer sur le meilleur modèle, puisque chacun dispose d’avantages et d’inconvénients.

Comment fonctionne le moteur d’une voiture ?

Inventé en 1862 par Beau de Rochas, le moteur à explosion s’est imposé dans le secteur de l’automobile. Le principe de fonctionnement est simple et comporte de 2 ou 4 étapes, appelées « temps ».

  • L’admission : lors de cette étape, la soupape d’admission s’ouvre et permet au piston de descendre pour aspirer un mélange composé d’air et de carburant.
  • La compression : dans un second temps, les soupapes d’admission et d’échappement se ferment, le piston comprime alors le mélange air-carburant.
  • L’explosion : grâce à la bougie du véhicule, le gaz compressé explose et permet de faire descendre le piston.
  • L’échappement : enfin, la soupape d’échappement s’ouvre, le piston remonte et entraine avec lui la bielle et le vilebrequin. Ce dernier composant, transforme le mouvement linéaire rectiligne du piston en un mouvement de rotation continu responsable du déplacement des roues.

Le fonctionnement du moteur est basé sur la synchronisation des différentes phases et des pièces qui rentrent en jeu comme les soupapes, l’arbre à canne et le moteur. Et c’est le système de distribution qui joue ce rôle, notamment à travers une chaine ou une courroie.

Chaine de distribution

Historiquement, le premier véhicule avait une courroie et une chaine de distribution. Par la suite, les constructeurs se sont tournés vers un système 100 % chaine de distribution jusqu’aux années 60.La chaine de distribution est très similaire aux chaines de vélo. En acier, elle est constituée de nombreux maillons et c’est grâce à la pression d’huile et de tendeurs qu’elle tient en position.

Quels sont les avantages par rapport à la courroie ?

L’avantage majeur de la chaine de distribution est sa robustesse et sa longévité.

Les premiers fabricants automobiles ont souhaité construire une voiture à l’aide de pièces ayant peu ou proue la même durée de vie et ne nécessitant que très peu d’entretien. La chaine de distribution permet à un véhicule de rouler pendant plus de 200 000 km, il est donc peu fréquent de devoir la changer. Avec l’avènement de la courroie de distribution, la chaine a été de moins en moins présente avant de revenir en force au cours des 5 dernières années.

Quels sont les inconvénients par rapport à la courroie ?

La chaine n’est plus aujourd’hui le système dominant dans la distribution, et ce pour plusieurs raisons :— En premier lieu, la chaine est plus chère à la fabrication et demande plus de temps de montage en usine. Les véhicules sont donc plus onéreux à la vente.

— En second lieu, la chaine est plus lourde et sollicite davantage le moteur. La voiture consommera plus d’essence qu’avec un système à courroie. De plus, la chaine n’est pas adaptée aux voitures équipées de moteur peu puissant.

— Enfin, le fonctionnement d’une chaine produit un bruit caractéristique qui, à force, peut s’avérer désagréable.

Les dernières innovations ont permis de réduire ces différents inconvénients, la chaine est donc de retour, surtout sur les autos haut de gamme.

Entretien d’une chaine de distribution

Malgré sa résistance, la chaine de distribution peut connaitre des défaillances. Même si elle est rare, la rupture de la chaine peut provoquer des dommages irréparables au moteur. Il est essentiel de respecter les quelques précautions existantes : — Les constructeurs conseillent une vérification de la tension de la chaine tous les 200 000 km, et en cas de bruits suspects. L’allongement de la chaine est un des signes d’usure.

— La chaine de distribution fonctionne avec la pression d’huile, c’est pourquoi il est nécessaire d’inspecter le niveau d’huile au minimum une fois par mois et s’assurer que les délais entre chaque vidange soient respectés.

Lorsqu’elle est fortement détériorée, la chaine doit être remplacée. Cette opération n’est pas à la portée de tous et doit être réservée aux experts.

Courroie de distribution

La courroie de distribution a été créée initialement pour les machines à coudre. Elle s’est rapidement imposée dans le secteur automobile dès les années 60.La courroie de distribution est une bande crantée produite à partir de fibres de verre, de kevlar et de caoutchouc.

Quels sont les avantages par rapport à la chaine ?

La courroie de distribution dispose de beaucoup d’atouts :— Elle est bon marché à fabriquer et son montage en usine est très rapide. — Le conducteur peut trouver facilement la pièce pour sa voiture.

— En raison de sa composition, la courroie est légère et sollicite très peu le moteur. La consommation de carburant est réduite. De plus, la souplesse du caoutchouc offre une conduite silencieuse par rapport à une chaine de distribution.

Quels sont les inconvénients par rapport à la chaine ?

Le seul inconvénient de la courroie est sa fragilité. En effet, la courroie n’a pas la même durée de vie que la voiture et s’use avec le temps et les kilomètres parcourus. La détérioration d’une courroie peut provoquer la désynchronisation du moteur et par conséquent endommager les pistons et les soupapes voire du moteur en sa totalité. C’est pourquoi il est nécessaire de vérifier régulièrement l’état de la courroie et de procéder à son renouvellement. Une courroie de distribution est faite pour durer entre 5 et 10 ans ou entre 60 000 à 160 000 kilomètres. Ce délai varie d’un véhicule à un autre et tient compte de plusieurs paramètres comme l’âge, la puissance du moteur et le mode de conduite.

La périodicité de remplacement recommandée est présente dans chaque manuel d’entretien.